Retour à la liste des actualités/témoignages

Chouaieb, étudiant de 22 ans

Témoignage d'un lauréat
Chouaieb, lauréat d'une bourse
Chouaieb, lauréat d'une bourse

Retrouvez le témoignage de Chouaieb lauréat d'une bourse en 2014. 

 Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

J’ai 22 ans et je suis élève ingénieur en deuxième année en génie électrique et automatique à l’ENSEEIHT de Toulouse. Je vais me consacrer au développement de la technologie dans le domaine de la robotique médicale pour donner plus de mobilité aux personnes en situation de handicap (notamment en travaillant sur des exosquelettes et des technologies de réhabilitation). De plus, je fais un stage à l’école polytechnique fédérale de Lausanne cet été. Ce sera l’occasion de travailler sur un robot de réhabilitation pour mon bras. Quant à l’année prochaine, je pars aux USA pour préparer un double diplôme et faire un doctorat plus tard pour approfondir mes connaissances dans la robotique médicale.

Pourquoi as-tu candidaté aux Bourses HP-FÉDÉEH ?

J’ai candidaté aux bourses HP FÉDÉEH car la mobilité internationale nécessite des fonds et aux Etats- Unis, la santé n’est pas vraiment prise en charge. Ce sera un gros coup de pouce pour prendre en charge différents frais.

Qu'as-tu ressenti au moment d'apprendre que tu figurais parmi les lauréats ?

Je vais te raconter une petite anecdote : au début, je ne pensais pas être accepté ! J’ai tendance à être pessimiste et on dit que pour minimiser les déceptions, il ne faut pas avoir de grandes attentes. Mais finalement j’ai été très content et très surpris et cela m’a encouragé encore plus pour mener à bien mes projets !

En quoi la bourse HP-FÉDÉEH aura un impact sur le déroulement de tes études ?

Cela va m’aider dans la mobilité internationale justement.

As-tu une devise ? Si oui, quelle est-elle ?

Pour moi, il y a deux éléments importants : le challenge et l’intelligence émotionnelle. Si j’ai pu atteindre cette phase dans mes études, c’est grâce à mes parents et à mon père en particulier qui a tout quitté en Tunisie pour m’accompagner en France et être mon auxiliaire de vie. Beaucoup d’amour apporte beaucoup de résultats !

Aurais-tu un conseil à donner à ceux qui hésitent à candidater ?

Il faut oser ! Il faut être fier de son projet, montrer qu’on y est vraiment attaché et avec de la persévérance tout en étant convaincant, on peut y arriver !

 

Témoignage
Jeanne, étudiante de 18 ans
 
Retrouvez le témoignage de Jeanne, lauréate d'une bourse en 2014.